Ralph & Russo Couture printemps/été 2016

D’une collection à l’autre la Maison Ralph & Russo continue à mettre sur un piédestal la féminitée délicate et l’élégance intemporelle.
La pureté du printemps se reflète dans chaque détail, fabriqué par des maîtres artisans dans la plus grande tradition de la couture.
Tout est onirique et en apesanteur, fluidité des capes de crêpe, cloches aérées des manches, jupes en nuages ​​de gazar. De tendres rubans d’organza dans des tons poudrés s’animent et prennent vie, créant des vagues géométriques et cascades sur les traînes interminables. Les jupes en soie, telles des ailes de papillon, crépitent à la lumière des sophites.
Les silhouettes architecturalles avec des bustiers corsetés affinent la taille et apportent une définition moderne du sablier tout en ne reniant pas l’inspiration tirée des années 1950.
Les épaules sont aphrodisiaques, parfois gracieusement mises à nu par des découpes graphiques et précises dans des kimonos fluides, tantôt enveloppées par des boléros de plumes aussi delicates que spectaculaires.

Au sein des chefs-d’œuvre éblouissants élaborés grâce à des techniques complexes, de vastes surfaces sont couvertes d’ornements, tout en conservant un raffinement  exquis.
Des pétales d’organza scintillent avec des gouttes de rosée en cristal. Les sous-couches de micro-paillettes brillent à travers les découpes géométriques.
Pivoines et tulipes en saphir peintes à la main, blush rose et lavande, flux gris rappelant l’herbe sauvage dans une ligne d’encre continue aux densités organiques, clin d’œil à la calligraphie chinoise ancestrale. Les décorations réalisées à la main s’imposent parfois comme des bijoux quand d’autres se posent délicatement comme une brume d’été.
Printemps / été 2016 apporte une nouvelle esthétique, concilie une attitude royale avec une douceur de vivre dans un mélange sublime et subtil de tradition et de modernité.

Texte & photos Olesya Okuneva